Environnement

Urbanisme

Nature

Remerciements

Au fil de l'Ourcq remercie Céline MARTIN de lui avoir offert la possibilité de publier un très intéressant mémoire réalisé dans le cadre de l'obtention du Master URBANISME ET AMENAGEMENT
Mention URBANISME à l'Institut d'Urbanisme de Paris.

Retour Accueil | Environnement | Urbanisme | Reconquête des berges

La reconquête des berges du canal de l’Ourcq :
vers une prise en compte des conflits
dans les projets urbains ?

Considéré comme un territoire à enjeux, caractérisé de "zone à fort potentiel" par le Schéma Directeur de la Région Ile-de-France, le canal de l’Ourcq est en passe de devenir un axe structurant à l'échelle métropolitaine.

Emprise autrefois industrielle, à l’activité fluviale déclinante, ce « tuyau » déconnecté de son environnement, constitué de nombreuses friches, est au cœur des territoires urbains. Il fait l’objet, à plus grande échelle, d’une attention particulière des villes riveraines qui souhaitent se retourner et s’ouvrir vers le canal. Les projets d’aménagements se multiplient le long de ses berges ; la moitié de ses terrains riverains accueille ou est susceptible d’accueillir à moyen terme des projets urbains. Il est par ailleurs vecteur de nouvelles vocations urbaines. Espace de loisirs investi en semaine mais et notamment le week-end par des citadins, promeneurs ou sportifs, l’Ourcq accueille désormais chaque été des manifestations culturelles et festives.

Ce mémoire s’attache dans un premier temps à retracer l’historique et présenter le canal de l’Ourcq ainsi que les problématiques auxquelles il est aujourd’hui confronté. Puis, ce travail recense et analyse les différents conflits que peuvent rencontrer les acteurs et les usagers du canal lors de la recherche de leurs intérêts. Enfin il relate de quelles manières ces contentieux sont pris en compte dans la mise en œuvre des différents projets urbains.

L’étude a été limitée à trois villes riveraines de la section grand gabarit du canal, situées en Seine-Saint-Denis. Il s’agit de Bobigny, Bondy et Noisy-le-sec.

Céline MARTIN, 2011.

Lire le mémoire fichier pdf 2089 ko