Tous nos liens sont dans :
Tous nos liens sont dans le Dashboard Au fil de l'Ourcq sur Netvibes

Les Hommes

Retour Accueil | Histoire | Les hommes | Bruyère

Louis BRUYÈRE (1758-1831)

Sa famille

Né le 19 mai 1758 à Lyon (69), il est le fils de Jean-Baptiste BRUYÈRE commerçant et de Antoinette BELIN.

Il épouse en 1795 Elise LEBARBIER, artiste peintre, fille du peintre d’histoire Jean-Jacques François LEBARBIER.

Il décède à Paris le 31 décembre 1831, au 7 rue du Port-Mahon, dans un immeuble qu'il avait construit.

Louis BRUYÈRE, architecte et ingénieur

En 1783 il est architecte à Lyon lorsqu’il entre à l’école des Ponts et Chaussées. Il travaille aux ponts de Frouard sur la Moselle et de Lyon, avant d'être nommé en 1786 ingénieur ordinaire des Ponts et Chaussées à Tours puis au Mans. Il s’occupe dans ces provinces des routes et de la navigabilité de la Sarthe et construit des ponts.

Le 21 janvier 1793 il démissionne et retourne s’établir comme architecte à Paris. Il revient aux Ponts et Chaussées où il est nommé professeur en 1798.

En 1804 il devient ingénieur en chef et secrétaire du conseil général des Ponts et Chaussées. Il réalise une petite passerelle au-dessus du Crou à Saint-Denis en 1808, préfiguration des ouvrages d'art en fer du 19ème et du début du 20ème siècles.

Il est nommé Maître des requêtes au Conseil d’Etat et directeur des Travaux Publics de Paris en 1811, puis inspecteur général des Ponts et Chaussées en 1815.

Il prend sa retraite le 19 octobre 1831.

Louis BRUYÈRE et le canal de l’Ourcq

En 1801 il est chargé d’étudier le canal de dérivation de l’Ourcq et les moyens de fournir de l’eau à Paris.

Ouvrages de Louis BRUYÈRE

On doit à Louis BRUYÈRE de nombreux ouvrages consacrés à l'hydraulique et au génie civil.

Sites et documents à consulter

Nous tenons à remercier M. Hervé ROY-CONTANCIN, descendant de Louis BRUYÈRE, pour les renseignements et documents qu'il a eu la gentillesse de nous communiquer.

Document : Discours de NAVIER

Discours de Navier à la mort de Louis Bruyère

Discours de NAVIER
à la mort de Louis BRUYÈRE

Archives Nationales, Louis BRUYÈRE F/14

Voir les pages : [1] [2] [3] [4]