Tous nos liens sont dans :

Tous nos liens sont dans le Dashboard Au fil de l'Ourcq sur Netvibes

Histoire

Retour Accueil | Histoire | Les ponts | Villeparisis

Les ponts de Villeparisis

Cet article a été rédigé á partir d'éléments qui nous ont été aimablement fournis par la société d'histoire de Villeparisis "Villeparisis et son Passé".

Plan de Villeparisis 1897
Plan de Villeparisis 1897
Villeparisis et son Passé
Photo F. Gagnepain
Le pont de Mitry CPA 1905

Le pont de Mitry
CPA 2 Avril 1905 (date de la correspondance)
Collection BerGus

Le pont de Mitry CPA 1905

Le nouveau pont de Villeparisis
CPA 14/07/1938 (date la plus ancienne constatée)
Collection Ch. Haeberlé

La passerelle Mazas

La passerelle Mazas
CPA vers 1930
Collection F. Gagnepain

Le pont Lambert

Le pont Lambert
CPA vers 1905
Collection F. Gagnepain

La passerelle de l'Oasis

La passerelle de l'Oasis
CPA vers 1905
Collection F. Gagnepain

La passerelle de l'Oasis

La maison du Garde-canal
CPA vers 1910
Collection F. Gagnepain

Sur ce plan daté de 1897, un seul pont apparaît, celui de Mitry, dit pont du marché, marqué D sur le plan.

Il a été créé lors de la construction du canal pour permettre la continuité du chemin qui existait auparavant. Il a été rénové à plusieurs reprises, mais l'infrastructure est toujours la même, ce que l'on voit en comparant les cartes postales anciennes avec le pont actuel. Il n'a jamais été détruit pendant les guerres.

 

 

L'autre pont donnant accès à Mitry, dit le Nouveau pont, en F sur la carte, a été créé lors de la suppression du passage à niveau qui était situé après le pont précédent. D'après la cachet à date 20/08/1938 apparaissant sur une carte postale (des échafaudages y sont encore) ce pont serait bien de 1937.

 

 

Le pont autoroutier, en J sur la carte, est plus récent. Il date de la fin du xxème siècle. Il longe une ancienne voie ferrée qui allait des carrières aux plàtrières (en K) près du canal, actuellement un chemin de terre.

 

 

La passerelle Mazars (ou Mazas) en A existe toujours, mais elle est située sur le territoire de la commune de Tremblay-en-France. C'est une passerelle pour piétons et vélos.

 

 

En B se trouve l'ancien pont ferroviaire Lambert, qui porte, gravée sur un pilier la date de 1923 ; il est en projet de l'aménager our en faire un accès à la piste cyclable de l’Ourcq.

 

 

Il existait, en L, une passerelle qui desservait un restaurant dit de l'Oasis de la passerelle.

 

 

La vaste zone pavée près du pont du marché, appelée « le port » (en C) servait à charger les péniches. Il était très important, mais fut supplanté par le développement de la gare ferroviaire de marchandises. Au début, seul un accès existait pour les charrettes qui amenaient les matériaux, en particulier des carrières, ou qui repartaient avec d'autres produits. Puis, à la création du pont Lambert, les wagons arrivaient sur la hauteur et déchargeaient dans les péniches via une grue. Par la suite, les wagons allèrent à la gare, évitant les déchargements, et sonnant ainsi la fin du port.

 

 

Le ponton existe toujours (entre E et F). Il servait à attacher les péniches à proximité de la maison du Garde-canal. Ce dernier était chargé entre autres de percevoir les droits de passage sur le canal.